Cyclisme
Triple ration de Dauphiné pour la Loire

La 73e édition du Critérium du Dauphiné s’élance d’Issoire ce dimanche. Mardi, mercredi et jeudi, trois de ses étapes passeront par les routes du département, avec notamment un contre-la-montre, exercice spectaculaire, entre Firminy et Roche-la-Molière.

Triple ration de Dauphiné pour la Loire
Mardi, mercredi et jeudi, trois des étapes du Critérium du Dauphiné passeront par les routes du département / © Facebook Critérium du Dauphiné.

À moins de quatre semaines du Tour de France (organisé du 26 juin au 18 juillet), la région Auvergne-Rhône-Alpes s’apprête à être le théâtre d’une belle répétition générale. Dès dimanche et durant huit jours, le Critérium du Dauphiné va effectivement réunir quelques-unes des têtes d’affiche du cyclisme mondial. Surtout, trois des étapes de cette 73e édition passeront par les routes du département mardi, mercredi et jeudi. Une échéance que les Ligériens aficionados de la petite reine ont sans doute coché sur leur calendrier depuis longtemps.

ASO affirme avoir dessiné « un parcours exigeant et équilibré » au départ d’Issoire. Et la société organisatrice de l’épreuve met en avant « une règle intangible : même avec les esprits tournés vers le Tour, les champions du vélo prennent l’échéance au sérieux, s’appliquent à livrer un spectacle intense et accordent un crédit très particulier à la bataille alpestre qui s’y joue. C’est justement une montée en pression savamment dosée qui a été confectionnée pour le parcours 2021, en forme de trait d’union entre le Massif central et les Alpes ».

Mardi 1er juin, la 3e étape arrivera dans la Loire du côté de Verrières-en-Forez. Son tracé passera ensuite par Montbrison, Savigneux, Boën-sur-Lignon, Arthun, Bussy-Albieux, Saint-Germain-Laval et Saint-Haon-le-Vieux. L’arrivée, programmée entre 15h50 et 16h13, y sera jugée à l’issue de 800 mètres de montée. Autre beau programme le lendemain, du côté de l’Ondaine cette fois avec un contre-la-montre de 16,4 km entre Firminy et Roche-la-Molière, exercice spectaculaire où le public verra passer les coureurs un par un. Le dernier au classement général s’élancera à 12h50 et le porteur du maillot jaune fermera la marche à 15h38 pour en terminer environ 20 minutes plus tard.

La Loire avant les Alpes

« Le retour du “chrono du mercredi” a été calculé pour préserver le suspense » dans la course à la victoire finale, assure ASO, estimant que « les risques de voir une hiérarchie trop clairement définie en milieu de semaine ont été réduits par le format » du tracé. Enfin, jeudi, le départ sera donné de Saint-Chamond à 11h40 pour rejoindre Saint-Vallier (26) dans l’après-midi. Les coureurs transiteront par La Valla-en-Gier, Doizieux, La Terrasse-sur-Dorlay, Saint-Paul-en-Jarez, Sainte-Croix-en-Jarez, Pélussin, Bessey, Lupé, Maclas, Saint-Appolinard et Saint-Julien-Molin-Molette. Direction ensuite l’Ardèche puis la Drôme.

Le programme de la semaine

Le programme de la semaine

Dimanche 30 mai, 1re étape : Issoire - Issoire, 182 km

Lundi 31 mai, 2e étape : Brioude - Saugues, 173 km

Mardi 1er juin, 3e étape : Langeac - Saint-Haon-Le-Vieux, 172,5 km

Mercredi 2 juin, 4e étape : Firminy - Roche-La-Molière, 16,5 km (contre-la-montre individuel)

Jeudi 3 juin, 5e étape : Saint-Chamond - Saint-Vallier, 175,5 km

Vendredi 4 juin, 6e étape : Loriol-sur-Drôme - Le Sappey-en-Chartreuse, 168 km

Samedi 5 juin, 7e étape : Saint-Martin-Le-Vinoux - La Plagne, 171 km

Dimanche 6 juin, 8e étape : La Léchère-les-Bains - Les Gets 147 km

Cap alors sur les sommets alpins pour le grand spectacle. Les grimpeurs s’exprimeront dès vendredi au cours de l’étape menant au Sappey-en-Chartreuse avec le col de Porte à franchir. Le lendemain, le Dauphiné découvrira la station de La Plagne, après 17 km d’ascension avec une pente moyenne à 7,5 %, et après avoir déjà fourni de gros efforts pour enjamber le col de Pré et le Cormet de Roselend. « Le dimanche, la scène dressée pour l’explication finale concentre sur 145 km un enchaînement de montées qui pourraient toutes servir de tremplin pour un coup d’éclat : les routes du col des Aravis, de la Colombière, la côte de Châtillon et surtout Joux-Plane, offrent un terrain propice aux attaques, tout comme la plongée sur Morzine qui adresse un clin d’œil aux meilleurs descendeurs. Il restera alors à achever le festival de grimpette en se hissant aux Gets », détaille ASO.

Si le suspense est donc entier, on sait d’ores et déjà que ce Critérium du Dauphiné 2021 couronnera un vainqueur différent du précédent. En effet, Daniel Martinez, le Colombien de l’équipe Ineos Grenadiers, victorieux de l’épreuve il y a un an, termine actuellement le Giro, le Tour d’Italie. La quête de son successeur se fera sans les deux Slovènes qui avaient animé le Tour de France l’an dernier, Primoz Roglic, longtemps porteur du maillot jaune, et son compatriote Tadej Pogacar, vainqueur final et qui était initialement annoncé avant d’opter finalement pour le Tour de Slovénie.

Julian Alaphilippe finalement absent

La véritable tête d’affiche aurait donc dû être française en la personne de Julian Alaphilippe. Le champion du monde en titre, membre de l’équipe Deceuninck - Quick Step, a déjà gagné deux étapes sur le Dauphiné. On a appris en dernière minute qu'il disputerait finalement le Tour de Suisse. On retrouvera en revanche plusieurs anciens vainqueurs du Tour de France, dont les Britanniques Geraint Thomas (Ineos Grenadiers, sacré en 2018) et Christopher Froome (Israel Start-Up Nation). Le quadruple vainqueur du Tour en 2013, 2015, 2016 et 2017, également couronné à trois reprises sur le Dauphiné, cherche toujours à revenir à son niveau depuis sa terrible chute dans le Roannais durant la reconnaissance d'une étape de cette même compétition, il y a deux ans.

Voici quelques noms attendus au départ : les Colombiens Nairo Quintana (Team Arkéa Samsic) et Miguel Ángel Lopez (Movistar Team), 3e du Tour d’Italie et du Tour d’Espagne en 2018. Côté français, David Gaudu (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis, Solutions Crédits), Warren Barguil (Team Arkéa Samsic) et Pierre Rolland (B&B Hotels KTM) espèrent aussi briller sur les routes de la région.

Franck Talluto

Tous responsables, tous supporters

Dans le cadre du déconfinement en cours, le public pourra bel et bien garnir le bord des routes afin de suivre les performances de coureurs de ce 73e Critérium du Dauphiné. Il n’en reste pas moins que les mesures sanitaires restent d’actualité, mesures que l’organisateur de l’épreuve a synthétisé en reprenant les chiffres qui composent l’année 2021 : ASO appelle ainsi les spectateurs à respecter 2 mètres de distance avec les coureurs, à solliciter 0 autographe et selfie, à appliquer les deux gestes barrières que constituent le masque et le gel hydroalcoolique, à pratiquer 1 test en cas de doute.